LA RHIZARTHROSE

LA RHIZARTHROSE

La rhizarthrose est l'arthrose de la base du pouce. Il s'agit de la dégradation du cartilage de l'articulation entre le trapèze et le premier métacarpien. Cette arthrose touche surtout la femme de plus de 50 ans. Elle est en général bien tolérée mais peut entrainer des douleurs, une perte de mobilité du pouce et une perte de force. Elle est le plus souvent idiopathique (sans cause retrouvée) mais peut être secondaire à une fracture, une infection, ou de cause mécanique (mouvements répétés). La sévérité de l'arthrose n'est pas corrélée avec la sévérité des symptômes.

Les symptômes

Le patient présente des douleurs à la mobilisation du pouce, avec progressivement une subluxation de l'articulation concernée, une perte de mobilité et une perte de force. On peut également retrouver une tuméfaction douloureuse à la base du pouce en regard de l'articulation entre le trapèze et le premier métacarpien.

Le diagnostic

L'examen clinique oriente le diagnostic qui est confirmé par des radiographies qui permettent d'évaluer l'importance de la dégradation arthrosique, de la subluxation et la présence d'arthrose au niveau d'autres articulations de la main.

Le traitement

Il est dans un premier temps médical. Une orthèse mettant le pouce au repos est mise en place, associée à un traitement médicamenteux : antalgiques, anti-inflammatoires, anti-arthrosiques. Si ce traitement est insuffisant, des infiltrations locales permettent de soulager la douleur, mais n'ont pas d'effet sur l'évolution de l'arthrose.
Le traitement chirurgical est proposé en cas d'échec du traitement médical. Trois types de traitements sont proposés, en fonction de l'âge, de l'activité manuelle, de la demande du patient, de l'importance de la subluxation ou de l'atteinte arthrosique des articulations adjacentes :
-    Soit l'exérèse totale ou partielle du trapèze (trapézectomie), éventuellement associée à un geste de stabilisation (interposition de tendon ou autre matériel, suspension...)
-    Soit  la mise en place d'une prothèse remplaçant l'articulation trapézo-métacarpienne
-    Soit plus rarement le blocage de l'articulation trapézo-métacarpienne (arthrodèse)
 Cette chirurgie s'effectue le plus souvent sous anesthésie loco-régionale, lors d'une courte hospitalisation de 2-3 jours.
Outre les complications communes à toute chirurgie (infection, hématome, algodystrophie...) l'irritation de nerfs cutanés peut entrainer des fourmillements au niveau du pouce qui disparaissent en général progressivement. En cas de mise en place d'une prothèse, il existe des complications spécifiques : usure, luxation, descellement, fracture.

Les suites post-opératoires

La cicatrisation est obtenue en 2 à 3 semaines. Une immobilisation est mise en place au moins 6 semaines en cas de trapézectomie ou d'arthrodèse, plus courte s'il s'agit d'une prothèse (2-3 semaines). Lorsque l'attelle est retirée, une rééducation est nécessaire.
La chirurgie ne permet pas de retrouver un pouce normal, mais donne de bons résultats sur la douleur et la mobilité et améliore la force.

 
Dernière actualisation le 21/11/2011

Les news

Vidéo sur la...

video

la rééducation après...

En savoir plus...

urgences...

Urgences---urgences.

urgences traumatologiques de la clinique...

En savoir plus...

chirurgie...

ServiceAmbulatoire-entrée-CCA

La chirurgie ambulatoire (sur une...

En savoir plus...

PRP

photo prp

Les injections de PRP permettent de soulager...

En savoir plus...
Schéma du corp humain dont certaines articulations sont cliquable en vue d'obtenir plus d'informations Schéma du corp humain dont certaines articulations sont cliquable en vue d'obtenir plus d'informations

Réferencé sur www.clictout.com - ClictoutDEV - Tous droits réservés [C'GLOBAL - 2011] - Mentions légales - Plan du site - propulsé par E-majine