Kyste sinovial

LE KYSTE SYNOVIAL

Il s'agit d'une tuméfaction, d'une masse développée au niveau du poignet ou d'un doigt. Cette grosseur est de volume variable, tendue, plus ou moins mobile et parfois douloureuse. Son apparition peut être lente et progressive ou rapide et douloureuse. Son évolution est  variable. Elle peut disparaitre spontanément et réapparaitre dans un second temps, ou persister avec des variations de volume. Ces tuméfactions sont bénignes. Elles se développent à partir de la synoviale tapissant l'articulation du poignet et sont appelées kystes arthro-synoviaux, ou de la synoviale entourant les tendons et sont alors nommées kystes téno-synoviaux.

Les symptômes

Le plus souvent, ces kystes sont asymptomatiques. Parfois ils peuvent être douloureux ou gênants notamment lors des activités professionnelles ou sportives. La gêne est le plus souvent esthétique.

Le diagnostic

L'examen clinique suffit le plus souvent pour le diagnostic. Une radiographie du poignet peut être réalisée pour évaluer l'état des articulations du poignet en cas de kyste arthro-synovial. En cas de doute une échographie confirme le diagnostic.

Le traitement

Près d'un quart des kystes disparaissent spontanément dans les 6 mois suivant leur apparition. Il convient donc d'attendre ce délai avant de proposer une prise en charge. Des traitements médicaux sont possibles, allant du simple écrasement du kyste à la ponction éventuellement associée à une infiltration intra-kystique. Toutefois les récidives sont fréquentes. L'exérèse chirurgicale est proposée en cas de gêne importante ou de douleurs. La chirurgie s'effectue en ambulatoire, en général par anesthésie loco-régionale. Le geste consiste à effectuer l'exérèse du kyste et en cas de kyste arthro-synovial une résection de la capsule articulaire d'où provient le kyste est réalisée. Ce geste peut se faire par abord directe ou par arthroscopie, en introduisant une petite caméra dans l'articulation.
Comme pour  toute chirurgie, des complications sont possibles. Outre l'infection ou l'algodystrophie, une raideur articulaire est possible en cas de kyste arthro-synovial du fait du geste sur la capsule articulaire.

Les suites post-opératoires

La cicatrisation est obtenue en 2 à 3 semaines. Le poignet est mobilisé d'emblée afin d'éviter toute raideur secondaire. La récidive est possible quelque soit la technique opératoire, de l'ordre de 10%.

 
Dernière actualisation le 21/11/2011

Les news

Vidéo sur la...

video

la rééducation après...

En savoir plus...

urgences...

Urgences---urgences.

urgences traumatologiques de la clinique...

En savoir plus...

chirurgie...

ServiceAmbulatoire-entrée-CCA

La chirurgie ambulatoire (sur une...

En savoir plus...

PRP

photo prp

Les injections de PRP permettent de soulager...

En savoir plus...
Schéma du corp humain dont certaines articulations sont cliquable en vue d'obtenir plus d'informations Schéma du corp humain dont certaines articulations sont cliquable en vue d'obtenir plus d'informations

Réferencé sur www.clictout.com - ClictoutDEV - Tous droits réservés [C'GLOBAL - 2011] - Mentions légales - Plan du site - propulsé par E-majine