La compression du nerf

La compression du nerf ulnaire au coude

Le nerf ulnaire (anciennement nerf cubital) est un des nerfs du membre supérieur ayant un rôle à la fois moteur et sensitif. Il est responsable de la sensibilité de la face palmaire de l'annulaire et de l'auriculaire et innerve de nombreux muscles de la main intervenant notamment dans la force de la pince pouce-index et l'écartement des doigts. Ce nerf chemine de la racine du membre supérieur jusqu'à la main. Au niveau du coude, il passe en dedans dans une gouttière formée par deux structures osseuses : l'épicondyle médial et l'olécrane et sous plusieurs arcades fibreuses ou musculaires. Lorsque le coude est fléchi, le nerf ulnaire est étiré, mais peut normalement coulisser sous les différentes arcades. Tout mécanisme empêchant le nerf de coulisser ou toute augmentation de volume sous les arcades entraîne une compression du nerf ulnaire.

Les symptômes

Le début est le plus souvent insidieux avec une souffrance d'abord sensitive du nerf. Il existe des fourmillements à la face palmaire de l'annulaire et de l'auriculaire puis une perte de la sensibilité sur le même territoire. En cas de compression plus ancienne, des signes moteurs apparaissent avec une perte de force globale de la main et notamment de la pince pouce-index, une perte de l'écartement des doigts et une perte de volume des muscles de la main.

Le diagnostic

Un électromyogramme, qui mesure l'influx nerveux du nerf ulnaire, permet de confirmer la compression de ce nerf au coude et évalue la sévérité de l'atteinte. Des radiographies du coude sont réalisées afin de rechercher une cause osseuse à la compression (séquelles de fractures, épicondyle médial proéminent...)

Le traitement

Il est en règle chirurgical ; on peut parfois dans les formes débutantes mettre en place une attelle mettant le coude au repos. L'intervention chirurgicale consiste à lever la compression du nerf en le libérant (neurolyse) par ouverture des arcades sous lesquelles il est comprimé. Une fois ce geste effectué, il faut vérifier si le nerf est stable dans sa gouttière ; s'il est instable, il passe au dessus de l'épicondyle médial, ce qui l'irrite. Pour éviter ce problème on peut passer le nerf en avant de l'épicondyle médial (transposition) ou réduire l'épaisseur de l'épicondyle.
La neurolyse du nerf ulnaire s'effectue le plus souvent en chirurgie ambulatoire, sous anesthésie loco-régionale. Le geste peut être réalisé à ciel ouvert ou par endoscopie.
Les complications sont rares et classiques (infection, hématome, algodystrophie, raideur...). Les lésions nerveuses sont exceptionnelles.

Les suites post-opératoires

La cicatrisation est obtenue en 2 à 3 semaines. Une écharpe coude au corps est mise en place une quinzaine de jours en cas de transposition du nerf ulnaire. La récupération peut être incomplète. Ce n'est pas un échec de la chirurgie mais le témoin d'une libération trop tardive du  nerf qui est déjà à un stade trop avancé de souffrance qui ne permet plus de récupération.

 
Dernière actualisation le 21/11/2011

Les news

Vidéo sur la...

video

la rééducation après...

En savoir plus...

urgences...

Urgences---urgences.

urgences traumatologiques de la clinique...

En savoir plus...

chirurgie...

ServiceAmbulatoire-entrée-CCA

La chirurgie ambulatoire (sur une...

En savoir plus...

PRP

photo prp

Les injections de PRP permettent de soulager...

En savoir plus...
Schéma du corp humain dont certaines articulations sont cliquable en vue d'obtenir plus d'informations Schéma du corp humain dont certaines articulations sont cliquable en vue d'obtenir plus d'informations

Réferencé sur www.clictout.com - ClictoutDEV - Tous droits réservés [C'GLOBAL - 2011] - Mentions légales - Plan du site - propulsé par E-majine