L'épicondylite

L'épicondylite

L'épicondylite est une pathologie des tendons des muscles épicondyliens (extenseurs du poignet et des doigts) à leur insertion osseuse au niveau de la face externe du coude sur une saillie osseuse appelée épicondyle latéral. Cette pathologie est également appelée tennis elbow du fait de sa fréquence chez les joueurs de tennis mais elle n'atteint pas exclusivement les sportifs. Elle est secondaire à une hyper sollicitation chronique ou occasionnelle entrainant des douleurs chroniques au coude (épicondylalgies).

Les symptômes

Le symptôme principal est la douleur. Elle est retrouvée à la palpation de l'insertion des muscles épicondyliens à la face externe du coude et augmentée lors de l'extension contrariée du poignet, du majeur ou de l'index et lors de la supination contrariée. Devant cette symptomatologie, il faut éliminer deux autres causes de douleurs similaires: la compression du nerf radial au coude et une atteinte articulaire.

Le diagnostic

Le diagnostic d'épicondylite est clinique, mais peut être complété en cas de doute par une IRM. Des radiographies du coude permettent de rechercher une lésion articulaire associée et peuvent mettre en évidence des calcifications intra-tendineuses. En cas de doute sur une compression du nerf radial au coude, un électromyogramme peut être effectué, bien que celui-ci ne soit pas toujours contributif.

Le traitement

Il est avant tout préventif et médical. Il comprend la mise au repos et la suppression des gestes aggravant la douleur pendant au moins 3 semaines, associé à un traitement antalgique et anti-inflammatoire, une immobilisation, de la physiothérapie et des massages transverses profonds. En cas d'échec, des infiltrations peuvent être réalisées mais elles fragilisent les tendons.
La chirurgie n'est proposée qu'en cas d'échec d'un traitement médical bien conduit de 6 mois à un an. La chirurgie consiste à effectuer la désinsertion les tendons épicondyliens de leur insertion épicondylienne éventuellement associée à un allongement de ces tendons. Le nerf radial, s'il est comprimé, est libéré et un geste sur l'articulation du coude est associé en cas d'atteinte articulaire. Cette chirurgie s'effectue le plus souvent en chirurgie ambulatoire, sous anesthésie loco-régionale
Les complications sont classiques et rares: infection, hématome, raideur, algodystrophie, échec.

Les suites post-opératoires

La cicatrisation est obtenue en 2 à 3 semaines. Une immobilisation du coude par attelle est mise pour 3 semaines puis la rééducation est débutée. Les douleurs persistent longtemps après la chirurgie (plus de 6 mois) mais sont moins importantes qu'avant l'intervention.

 
Dernière actualisation le 21/11/2011

Les news

Vidéo sur la...

video

la rééducation après...

En savoir plus...

urgences...

Urgences---urgences.

urgences traumatologiques de la clinique...

En savoir plus...

chirurgie...

ServiceAmbulatoire-entrée-CCA

La chirurgie ambulatoire (sur une...

En savoir plus...

PRP

photo prp

Les injections de PRP permettent de soulager...

En savoir plus...
Schéma du corp humain dont certaines articulations sont cliquable en vue d'obtenir plus d'informations Schéma du corp humain dont certaines articulations sont cliquable en vue d'obtenir plus d'informations

Réferencé sur www.clictout.com - ClictoutDEV - Tous droits réservés [C'GLOBAL - 2011] - Mentions légales - Plan du site - propulsé par E-majine